VIEUX-MURS

 
Des livres et
des pierres

Nos droits et nos devoirs
Les bonnes adresses
Les petites annonces

Hit-Parade
 

Passionnés, amoureux, férus... Tous ces termes fleurent bon le sentiment et le coup de coeur n’est pas loin !
Vous avez un jour découvert l’architecte qui a su réaliser vos projets sans les travestir ? Rendez-lui hommage !
Vous avez trouvé le produit miracle qui patine les peintures sans les ternir ? Faites-en la publicité !
Vous avez reçu un accueil merveilleux dans petit village perdu ? Partagez votre enthousiasme !
Les gratitudes silencieuses, les amours inavouées, les petits bonheurs simples et les grandes joies inoubliables ont leur place dans cette rubrique. Tous les doux sentiments qui gonflent votre coeur, venez les décharger ici : il paraît que le bonheur est contagieux, venez faire des heureux !

Tout ce que mon regard embrassait m'appartenait alors.

Je viens de suivre les « Les sentiers de la mémoire » qui m'ont conduit jusqu'à vous. Enfant, j'étais déjà très attiré par les abris rupestres. Lorsque je fus âgé d'une dizaine d'année, je fis la découverte d'une ferme désertée par ses occupants sur le Larzac dont le camp allait être agrandi.
Je n'imaginais pas jusqu'alors qu'une maison abandonnée puisse exister ! Au cours des mêmes vacances dans les Causses, le village de Saint-Véran renaissait de ses ruines au dessus des gorges de la Dourbie. Ce fut une révélation.
Entre 1969 à 1972, je passais chaque été sur le chantier de restauration du manoir de Gratôt dans la Manche. Dix ans plus tard, à l'occasion de nombreuses randonnées entre Digne, Manosque et Castellane, je ne manquais jamais de me rendre à Chateauneuf-les-Moustiers qui à chaque fois apparaissait plus ruiné. Je rêvais alors de faire revivre ce village.
En visitant vos pages, j'ai retrouvé l'émotion que je ressentais seul dans ce paysage « biblique ». S'il m'arrivait de croiser âme
qui vive dans ce désert minéral, c'était soit un berger,soit un personnage étrange qui vivait en ermite dans la seule maison
habitable du Poil sur la commune de Saint-Jurs. Comme l'a écrit Marcel Scipion dans « Le clos du roi » (lieu-dit situé sur la Serre de Montdenier au dessus deMoustier-sainte-Marie) , tout ce que mon regard embrassait m'appartenait alors.
Je me contentais de cette forme de propriété qui préservait ma liberté de mouvement. Cependant, des années plus tard, c'est pour une ferme morvandelle que j'ai abandonné mon sac à dos. Vous pouvez la visiter à l'adresse suivante :
http://mapage.noos.fr/promethee.online

Un site que nous conseillons vivement de visiter ce site qui retrace l'histoire du coup de foudre de Julien vous passerez un merveilleux moment.
 


Le village Chateauneuf-les-Moustiers


COUP DE COEUR