VIEUX-MURS

 
Des livres et
des pierres

Nos droits et nos devoirs
Les bonnes adresses
Les petites annonces

Hit-Parade
 

Cette rubrique est ouverte à tous ceux qui ont besoin de dire leur déception, crier leur rage ou exprimer leur colère. Dieu sait que, malheureusement, les amoureux des vieilles pierres ont des motifs de se plaindre : une construction en parpaing est venue boucher leur vue, une autoroute envahit leur jardin, une administration qui ne comprend pas toujours l’urgence d’un permis ou l’importance d’un combat.
C’est une tribune libre qui s’ouvre ici. Ecolos malheureux, architecte malchanceux, propriétaire excédé, venez dire ici vos rancoeurs et vos malheurs, vos plaintes ne resteront pas sans réponse et si nous pouvons soulager votre peine plus concrètement que par l’écoute, nous mettrons tout en oeuvre pour y arriver.

Le coup de gueule (gentil!) de Bernard contre les agences immobilières

Bonjour et félicitations pour votre site qui fait le voeu de regrouper les passionnés de belles pierres, et il y en a beaucoup.
Mon coup de gueule n'est pas méchant, mais, je pense,  plutôt constructif.
Je suis expatrié depuis une vingtaine années et il y a presque un an, j'ai envisagé de chercher dans ma France natale un petit coin de campagne tranquille dans une belle région, agrémenté de quelques vieux murs en attente du passionné qui voudrait leur redonner vie, dans le cadre des traditions locales, de l'architecture régionale et du respect pour les artisans disparus qui leur ont donné la vie. Apres environ 6 mois de recherche sur Internet, il ne restait qu'une courte liste de 4 maisons, toutes différentes par leur caractère, leur taille et leur prix, mais candidates possibles. Bien entendu, le temps que j'arrive en France en mars dernier, sous la neige, 3 d'entre elles avaient été vendues. La seule "rescapée" portait le numéro un sur ma liste et après avoir visité bien d'autres vieux murs, le coup de coeur s'est confirmé. Après la signature d'une promesse de vente, il s'est avéré qu'il fallut demander un certificat d'urbanisme à la DDE, l'endroit n'ayant pas été habité depuis plus de 10 ans, ce qui a pris 3 mois. Maintenant, il faut signer chez le notaire, mais avec la proximité des vacances d'été, je ne pense pas que ça n'arrivera pas avant septembre. Mon beau rêve de commencer les travaux cet été s'est donc envolé et il me faudra attendre le printemps prochain. Un an de perdu, sans compter qu'un hiver de plus va favoriser davantage la dégradation des lieux.
Mon coup de gueule est le suivant : pourquoi laisse-t-on des agences immobilières, marchands de biens ou même particuliers mettre sur le marché des biens dont on ne sait pas, à priori, si la reconstruction est autorisable ou non ? Sans compter le temps perdu à attendre les résultats incertains de l'enquête de la DDE, une agence peut être amené à faire visiter une maison une trentaine de fois, comme c'est arrivé à celle que je viens d'acheter, sans pour autant réussir à la vendre, l'absence de certificat d'urbanisme repoussant plus d'un acheteur potentiel. Quand on pense que les agences travaillent avec une commission fixe, je suis convaincu que dans mon cas, l'agence concertiste n'a pas gagné un centime. Puisque, de toutes façons, il faudra solliciter l'accord de la DDE dans bien des cas, pourquoi ne pas le faire avant la mise en vente ?
Est-ce moi qui suis capricieux ou est ce que ma remarque est guidée par le bon sens?
Cela dit, un coup de gueule doit aussi s'accompagner d'un coup de chapeau. Au cours de mes recherches, j'ai visité une quinzaine d'agences sur quatre départements et je tiens a souligner ici, à l'exception d'une seule, la qualité de l'accueil, la disponibilité, le caractère professionnel de toutes les personnes que j'ai rencontrées.
Longue vie à Vieux-murs.com !
Bernard
Vero Beach, Floride


COUP DE GUEULE